• Le passager du temps♥

     

    Le passager du temps♥

     

     

     

     Tu m'as dit "tu sais la pluie moi ça m'est égal, et puis j'ai un parapluie et même une  voiture"...

    De l'autre côté de ce fil invisible, je souris... Je ne te connais  pas vraiment mais le ton de ta voix m'est déjà familière.

    Nos rendez-vous au téléphone, je me surprends à les attendre. Partager rires et confidences, parler de nos vies, des souvenirs 

    à l'un, à l'autre... Oui comme cela fait du bien... Et puis le son se fait plus calme, je devine la respiration, un souffle régulier,

    un bruissement léger qui arrive jusqu'à mon oreille et gagne mon esprit à me faire clore les paupière.

    On entend mieux les yeux fermés.

     

    Prière du soir, pleine d'espoir qui me rassure sans trop savoir pourquoi... Tu me dis aussi "On a qu'une vie"... Je le sais

    mieux que quiconque, moi qui ai perdu ceux que j'aimais et qui m'aimaient... Le cercle des disparus prend de l'ampleur 

    sournoisement, mois après mois... année après année... Et marmonne "A qui le tour"...

     

    Alors... repoussant le trépas, mon âme va vers toi, passager du temps... le mien, ce temps,  qui sait...S'ajoutera  peut-être au tien....

     

    ...Que le soir vienne.

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    12 commentaires
  • ...

    ...

     

    ...

     

     

    Trop de choses à dire... A écrire... ça se bouscule au portillon... Là dans ma tête. Je voudrais parfois pouvoir me servir de "photoshop"... 

    Supprimer le fond qui perturbe, chagrine... Et quitte à ne savoir de quelle façon le remplacer, ne rien mettre ... 

    Simplement vide, ou une brèche à travers laquelle l' âme pourrait s'infiltrer, créer à l'envie, des planètes, 

    des énergies sombres où elle pourrait se perdre. De nouveaux mondes, inconnus encore, dont la perception engendre le sommeil.  

    S'éloigner du bruit, des cohortes mugissantes au masque déformé par la colère ou la peine

    Changer l'ordre des choses et des êtres... Les confronter à une Nature en perdition qui tente, par maints soubresauts à montrer sa désespoir 

    de ne plus exister un jour ... Et nous avec.

    A.C. 

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires