•  

    Il est là...

     

    Je voulais t'honorer

       A toi qui nous reviens

    Cycle amical feutré

       Aux teintes mordorées

     

    Même pas attristée

       D'avoir quitté  l'été

    je regarde extasiée

    La Nature se parée

     

       Jaune rouge et orange

    Le paysage change

     Avec dans le décor

        Quelques nuances d'or

     

          Sur le tapis de feuilles

        Qu'éparpillent mes pas

      S'ébauche le linceul

          D'un refrain d'autrefois

     

    C'était une chanson

    Ecrite par Prévert

       Où il était question

        D'un destin ordinaire

     

          De la vie de la peine

         De la fuite des jours

                  Les mots s'en vont et viennent

          Au fil de nos amours.

    A.C. 

     

     

     

    Il est là...

     

     

     

     

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    13 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires