• CHANDELEUR

     

    CHANDELEUR

     

    Ô toi qui vas sans fin

    Vers des jours sans demain

    Veux-tu bien t'arrêter

    Et venir me parler

    Si tu veux bien m'apprendre

    A déchiffrer ton coeur

    Je saurai partager

    Ce soir de Chandeleur

    Bien plus qu'une coutume

    A toi qui dort sans peur

    A l'ombre du bitume.

     

    Dans ces nuitées gelées

    Dis-moi comment fais-tu

    Afin de réchauffer

    Ton pauvre corps repu

    De ce mauvais alcool

    Qui permet de tenir 

    Contre l'adversité

    Sans trop anéantir

     

    c'est à toi que je pense

    Près de la cheminée

    Où le parfum des crêpes

    Se mélange au fumet

    De bûches rubescentes

    Des lueurs enflammées.

     

    Le silence se fait

    Nos regards un instant

    Se sont croisés parlés

    Sans mot sans un sourire

    A éclairé ta mine

    Avant de retourner 

    Vers la toile immobile

    Que ton âme affligée

    De te savoir tout seul

    Dans cette obscurité

    Froide comme un linceul

    A fait vivre ce soir.

     

    A.C.

     

    CHANDELEUR

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    4 commentaires
  • mes mots...

    mes mots...

    FABIAN PEREZ

     

    Le destin se joue de tout

     

    La porte refermée, Irène le dos contre le mur, prit une profonde respiration.
    Ce qui s'était passé aujourd'hui la laissait sans force et depuis plusieurs heures , elle ne pouvait s'empêcher de se remémorer chaque minute passée. Le sourire éclairait son visage.

    Les volets baissés ne laissaient rien filtrer de la ville au sol luisant sous le réverbère, et la nuit ne semblait pas exister!
    Le silence l'enveloppait la rendant indolente apaisée. Irène quitta l'entrée se dirigea vers le miroir et elle s'y arrêta un instant.
    Le regard perdu dans son reflet, elle semblait le voir, entendre son rire... Cela faisait si longtemps qu'elle ne l'avait perçu... Si longtemps
    qu'elle l'espérait sans impatience comme une évidence dont on a pas conscience.

    Et puis d'un coup, sans baguette magique, il étaient réapparus, le rire et la présence si particulière. Pourquoi se sentait-elle alors intimidée,
    elle avait tant de questions sur les lèvres... Ne lui avait-il pas dit "je t'expliquerai"...

    Mais expliquer quoi et puis quelle importance ! Elle ne voulait plus rien savoir... Simplement savourer ces retrouvailles.

     

    mes mots...

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    9 commentaires
  • MICHEL DELPECH ♥

     

    MICHEL DELPECH ♥

     

    MICHEL DELPECH ♥

     

    C'est samedi. Elle rentre du travail. Dans la vaste rue Elle marche. Au loin les maisons s'allument une à une...

     ELLE se dirige vers son appartement. Plus de deux kilomètres matin et soir mais ELLE aime bien et puis 

    pas trop le choix...

     

    la voici dans sa chambre, elle  regarde le reflet de la fille qui dans le miroir, esquisse quelques pas de danse,

    elle a son sourire des grands jours.

     

     

    Des yeux bleus rieurs, un top brillant de couleur or, une chevelure sombre qui tombe jusqu'aux reins...  

     

    Ah! Elle a failli oublié ces boucles d'oreilles qui sous la boule scintillante étincellent, 

    envoient leurs flashs furtifs aux quatre coins des murs! ET elle aime ça... Quand Elle danse Elle oublie tout... 

    Elle ne ressent plus rien que ce désir qui la trouble et la fait quitter l'espace, Plus rien d'autre n'existe

    que la musique, ces rythmes qui l'envoûtent jusqu'aux premières heures de l'aube...

     

    Et puis le corps repu de tant de bonheur, Elle rentrera seule vers son appartement. Ni le petit matin frileux, ni 

    le silence de la ville encore assoupie ne saurait lui enlever ce sourire qu'elle garde comme une promesse... OUI

    QUAND IL LUI A DIT...  TU ME FAIS PLANER.

    MICHEL DELPECH ♥

    Un hommage pour MONSIEUR Michel Delpech

     

    MICHEL DELPECH ♥

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    6 commentaires
  • ♥

     

    ♥

     

    ♥

    La nuit glisse la neige, silencieuse et nos pas

    comme un souffle léger de l'été trépassé s'évaporent

    se noient  sous son tapis poudreux .

    ♥

    ♥

    ♥

    Bonne et heureuse année 2017 à Vous mes ami(e)s... Bonheur, prospérité, santé surtout et beaucoup beaucoup d'amour et de paix... Mais pour ce moment ... Chut...BONNE NUIT !

     

    ♥

     

     

     

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    9 commentaires
  • ♥

     

    ♥

    ♥

    Tu es mon livre de chevet.

     

    Me glisser dans ta peau
    Pour vivre une autre vie
    Un nouveau scénario
    Au gré de mon envie

     

    Le timbre de ta voix
    Ou l'éclat de ton rire
    Me ramène vers toi
    M'empêche de souffrir

     

    Mes pas sont chancelants
    Et mon geste hésitant
    Face à la croisée
    De chemins étrangers

     

    Le futur me fait peur
    Le passé me retient
    Projection sans douceur
    Allégorie d'un lien
    Qui s'étiole s'éteint

     

    Comme gant de velours
    Alcôve bienfaisante
    Intemporel amour
    Enjôleur à l'amante
    Caresses enivrantes
    Je me coule sereine
    Au fond de ta mémoire
    Dessine le contours
    Des mots de notre histoire...

     

    Me glisser dans ta peau.

     

    A.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    9 commentaires